Quel sol choisir pour sa cuisine ?

La cuisine est devenue avec le temps, un véritable espace ouvert au reste de l’habitation.

Le revêtement de sol de la cuisine est donc sujet à beaucoup de passage, entraînant une usure au fil du temps : son choix est donc décisif pour une longue durée de vie.

En effet, un sol résistant et bien entretenu permettra de garder une cuisine propre pendant longtemps.

Chaque revêtement de sol est différent et les matériaux utilisés pour les types de sols déterminent leurs caractéristiques distinctes.

Voici donc une liste des sols à choisir pour votre cuisine :

1. LE CARRELAGE, UN CLASSIQUE

Le carrelage est resté pendant longtemps et encore aujourd’hui le revêtement de sol favori des cuisines.

Le principal avantage du carrelage est sa facilité d’entretien au nettoyage et son second avantage est sa résistance à l’humidité ; il se décline principalement sous 3 formes de matériaux que sont la terre cuite, la pierre et le grès.

2. LE BÉTON CIRÉ, LA NOUVELLE TENDANCE

Le béton ciré est un revêtement de sol qui se propage ces dernières années dans les cuisines et donne un style industriel avec ses nuances de gris.

Il peut être étendu au plan de travail, et même à la crédence pour donner un look « brut » à votre cuisine.

Le béton ciré a comme principal atout d’être hygiénique en plus d’être souple et résistant.

Néanmoins, sa pose doit être faite par un professionnel et nécessite un traitement hydrofuge afin de pouvoir résister dans le temps.

3. LE VINYLE, LE PLUS ORIGINAL

Le vinyle est un revêtement de sol dit souple et se présente souvent sous la forme d’un rouleau.

C’est un revêtement plastique qui permet une grande personnalisation, le vinyle peut être de différentes couleurs ou formes et imiter beaucoup de surfaces (imitation bois, béton ou pierre naturelle).

Le revêtement de sol en vinyle a l’avantage d’être simple d’entretien, mais il a une durée de vie bien plus courte que le parquet ou le carrelage par exemple.

4. LE PARQUET, LE PLUS AUTHENTIQUE

Longtemps utilisé pour les pièces plus chaleureuses, le parquet s’invite maintenant et de plus en plus en cuisine.

Pour son parquet de cuisine, il convient d’utiliser un bois résistant à l’humidité : les bois  plus exotiques répondent parfaitement à cette problématique.

C’est un très bon isolant et il rendra votre cuisine chaleureuse.

Cependant, le parquet massif reste relativement cher et doit être posé par un professionnel pour éviter tout problème d’étanchéité.

Deux alternatives existent pour garder ce côté esthétique du bois, d’une part le parquet stratifié (recouvert d’une résine anti-humidité) et d’autre part le parquet contrecollé (revêtement de trois couches d’épaisseur de bois).

Fermer le panneau